242e anniversaire de l’Indépendance des Etats Unis : Le Burundi plaide pour le rétablissement de la Coopération

Yanditswe na IGIHE
Kuya 6 July 2018 saa 11:28
9255
0 0

L’Ambassade des Etats Unis au Burundi a célébré ce Mercredi le 242eme anniversaire de la Constitution américaine, le jour où les Etats Unis ont déclaré leur indépendance, dans un document connu sous le nom de la Déclaration de l’indépendance. Anne Casper, Ambassadeur des Etats Unis au Burundi et Jean de Dieu NDIKUMANA Secrétaire permanant au Ministère burundais des Relations Extérieurs ont saisi cette occasion pour souligner le partenariat entre les deux pays. Tous les deux ont exprimé leur souhait de voir cette coopération continuer à se renforcer et les vies burundaises continuent à s’améliorer.

Dans son Discours, Ambassadeur Anne Carper Ambassadeur des Etats Unis au Burundi a martelé que son pays continue de soutenir les projets visant à améliorer la santé, notamment la lutte contre le VIH SIDA et le paludisme.

Ambassadeur Anne Carper Ambassadeur des Etats Unis au Burundi

« Nous travaillons avec les burundais de tous âges et de tous niveaux dans la société dans les projets favorisant la croissance économique et les programmes de renforcement de l’Education. », a affirmé Ambassadeur Anne Carper.

Le Gouvernement américain affirme qu’il a accueilli avec satisfaction l’annonce du Président NKURUNZIZA de ne pas se présenter en 2020. Selon l’Amérique, cette décision est perçue comme une opportunité pour rétablir un climat de confiance au sein de la classe politique et de renforcer la démocratie.

Toutefois, Ambassadeur Anne Carper se dit inquiète des prochaines échéances électorales : « Le temps semble s’accélérer ces jours ci, particulièrement avec l’approche des élections de 2020. Les transitions de pouvoir au Burundi ont souvent été associées à la peur, à la violence et des tensions accrues. Cette situation est exacerbée lorsque les dirigeants politiques, le gouvernement ou l’opposition encouragent les Burundais à se concentrer sur leurs différences et leurs peurs , plutôt que d’ exposer une vision positive pour l’ avenir de tout le pays . »

Jean de Dieu NDIKUMANA, Secrétaire permanant au Ministère burundais des Relations Extérieurs et de la Coopération internationale reconnait que le Burundi a entretenu d’excellentes relations d’amitié et de coopération avec les Etats Unis dans le passé. Mais selon lui, cette coopération a été souvent tributaire des situations conjoncturelles et des crises avec des effets induits sur le plan de l’exécution des projets.

« Nous sommes toujours préoccupés de constater que certains projets ne sont pas encore repris et nous l’espérons dans un proche avenir que ça peut reprendre. », a dit Jean de Dieu NDIKUMANA.

Le Gouvernement du Burundi interpelle ses partenaires de prendre telles mesures des progrès réalisés dans le processus démocratique, de la bonne gouvernance, dans le respect des droits de l’homme, la consolidation de la paix et la sécurité, à l’effet de donner un nouveau dynamisme à une coopération plus soutenue, plus attentive aux besoins de la population bénéficiaire. Le Burundi demande aussi à la communauté internationale en particulier les Etats Unis d’Amérique, d’accompagner les burundais dans le choix de leur avenir.


Kumenyekanisha

TANGA ICIYUMVIRO

AMATEGEKO AGENGA IYANDIKWA RY’ICIYUMVIRO CAWE

Kumenyekanisha

Kumenyekanisha
Kumenyekanisha

Kumenyekanisha